1. Introduction

Chaque hiver, les Grands Lacs, le fleuve Saint-Laurent, l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent de même que les eaux entourant la région de Terre-Neuve-et-Labrador sont recouvertes de glaces, ce qui nuit à la circulation sécuritaire et efficace du commerce maritime. Dans l’Arctique, les conditions rigoureuses de glace deviennent relativement plus accessibles pour le transport maritime durant la courte saison estivale de navigation. La Garde côtière canadienne (Garde côtière) fournit des services de déglaçage et de gestion des glaces pour appuyer le déplacement sécuritaire, économique et efficace des navires dans les eaux canadiennes. La disponibilité de ces services aide l’industrie maritime à planifier de façon fiable et prévisible ses activités dans les eaux recouvertes de glace. En 2014, la valeur du commerce maritime international au Canada était de 210 milliards de dollars, une hausse de 4.3 % comparé à 2013. L’existence d’un service de déglaçage viable est l’un des facteurs les plus importants du soutien aux économies et aux collectivités de l’Est du Canada et de l’Arctique, non seulement parce que le transport maritime est le moyen le plus économique pour transporter de gros volumes de marchandises, mais également parce que ce mode de transport permet de relier ces collectivités au reste du Canada.