7. Conclusion

La Garde côtière a revu l’entente originale Industrie/Garde côtière sur les besoins en brise-glaces déterminés afin de s’adapter aux changements en termes de conditions de glace, des configurations du trafic maritime et de la capacité de la flotte. Le but est de s’assurer que les services de déglaçage offerts aux clients sont abordables financièrement et réalisables. La Garde côtière doit tenir compte de sa situation présente et future au regard de ses ressources financières et de la disponibilité des navires. Le plan de déploiement des brise-glaces présenté à l’annexe A est basé sur la planification opérationnelle et financière de la flotte; cependant, la prestation réelle du service pourrait varier d’une année à l’autre en raison de circonstances imprévues ou inévitables. Pour s’assurer que ces demandes reflètent le mieux possible les besoins évolutifs des clients des services de déglaçage et les conditions changeantes des glaces, le présent document fera l’objet d’un examen officiel tous les cinq ans au moyen des mécanismes prévus par la CCMN. Cela permettra d’assurer que les ressources sont affectées en fonction des nouveaux besoins réels et non pas en fonction de l’affectation antérieure ou de l’utilisation traditionnelle.